lifestyle

°° La déception °°

11:15

Slimane - Le vide


Je reviens aujourd'hui aborder un point important et même nécessaire à la formation de tout être, à savoir la déception. J'ai dix-sept ans et je n'ai certes pas vécu grand chose (heureusement d'ailleurs) mais ces dernières années et particulièrement ces derniers mois m'ont amenés à de nombreuses déceptions. Que celles-ci soient de natures amoureuses ou amicales, nous le savons bien, cela fait mal.. très mal même. Mais sommes-nous nécessairement contraint à être déçu par les gens qui nous entourent ? N'y aurait-il pas une manière de profondément s'épanouir aux côtés de quelqu'un sans pour autant être déçu et souffrir de son départ ? Dans toutes les choses que j'ai apprises et dans tout ce que je fais, ma manière d'agir face à ce genre de situation est, je pense, la chose dont je suis la plus fière. Je ne vous parlerais pas ici de mes déceptions amoureuses car je n'arrive bizarrement pas à le vivre pareillement et aussi "calmement".. Nous parlerons donc de l'amitié..du moins de ce que l'on pensais être de l'amitié. En effet, les grandes déceptions ont commencées au lycée. Je n'avais jamais réellement eu de déceptions importantes auparavant mais le passage collège-lycée ne m'a pas épargné. [...] Je me suis donc retrouvé avec des meilleurs potes méconnaissables au possible et par conséquent totalement étrangers à la vision que j'avais d'eux. Je me suis accroché à l'image que j'avais d'eux auparavant pour finalement en apprendre beaucoup d'un coup.. Dans ce cas-là, la meilleure solution est donc de partir comme je l'ai fait. En effet, les gens faux ne sont pas des amis et lorsque plus rien ne vous lie à quelqu'un il n'y a rien d'autre à faire que de partir. Ce genre de période est compliquée .. vous êtes un peu perdu, un peu seul, un peu déchiré d'avoir été déçu par ceux pour qui vous auriez fait beaucoup.. Et puis vous comprenez ET surtout vous grandissez ! Pendant cette période je me suis beaucoup renfermé sur moi-même sans parler de ce qui n'allait pas et j'ai attendu que ça passe.. Et puis ça passe jamais réellement.. Alors, on s'en sert pour comprendre le monde, pour évoluer et surtout pour mieux s'entourer ! 

Alors, comment faire en sorte de ne plus souffrir de déception ? Peut-être en prenant toujours des distances, même fictives, juste "psychologiques".. Maintenant je pose des barrières dans ma tête, je me méfie, je me rends à l'évidence : même les gens que j'aime le plus peuvent me décevoir du jour au lendemain. Alors, oui, certes c'est beau de tout donner à quelqu'un, c'est beau d'aimer aveuglement, de ne douter de rien.. Mais que ferez-vous le jour où tout vous retombera dessus ? Se méfier ne signifie pas forcément ne pas avoir confiance ou encore que la personne vous fera obligatoirement du mal.. NON ! Se méfier c'est être réaliste et se protéger.. Je ne dis pas être parano bien-sûr, seulement de se préserver car les gens sont mauvais entre eux, que l'amitié n'a pas la même valeur aux yeux de tous et que les manipulateurs n'hésiteront jamais à se servir de quelqu'un d'un peu naïf. J'ai toujours été la fille gentille, qui rendait service, qui ne doutait de presque rien de ce côté-là et qui donnait absolument tout dans les relations amicales.. Et puis on apprend à observer.. On comprend qu'un pote qui parle d'un autre devant vous fait la même chose derrière votre dos, on apprend que les grands groupes d'amis ne sont pas toujours les plus sincères, que certains sourires s'abaissent dès que vous  ne regardez plus dans leur direction pour mieux vous cracher dessus. Les déceptions nous forgent et nous rendent meilleurs.  Maintenant je donne moins, ou du moins plus raisonnablement, j'arrive à dire non, à m'imposer, à gueuler, à partir, à ne pas regretter et surtout à ne plus souffrir. Je suis entouré de très belles personnes mais je sais déjà d'avance qui je ne reverrais pas après le bac, je sais pertinemment qui est capable de me faire du mal.. J'analyse, je sais et j'adapte donc mon comportement en fonction. Je sais à qui je peux dire certaines choses et à qui je peux faire confiance. J'arrive à laisser les gens partir, ne plus me parler et parler derrière mon dos sans ressentir la moindre émotion.. C'est vrai quoi, au final qu'est-ce que cela nous apporte de perdre quelqu'un qui ne vous méritait pas ? Qui vous jugeait et venait juste vous voir pour vous demander un service ? Ne cherchez pas à être énormément entouré mais cherchez à être BIEN entouré et vous verrez que tout change. Les amis vous blesseront en face, vous gueulerons dessus lorsqu'ils ne sont pas d'accord, seront là à n'importe quelle heure pour vous supporter alors que les autres non. 


Ne donnez pas trop et surtout pas à n'importe qui, aillez toujours en tête que la déception est possible et préparez vous un minimum pour ne pas tomber de haut. Laissez les gens sans intérêt partir, il ne faut jamais s’embarrasser de personnes négatives. Les gens jaloux et haineux ne sont pas des amis et pour conclure souvenez-vous que la fiabilité d'une personne ne se résume pas au nombre d'années que vous avez partagé ensemble. 



 Tu peux me suivre : Instagram / Pinterest

lifestyle

°° Est-ce lâche de fuir ? °°

21:12

Encore une soirée où la réflexion m'est vitale.. Encore une soirée de questionnement inéluctable.. Comme vous avez pu le constater, ceci est devenu une habitude pour moi : réfléchir, me remettre en question.. Mais n'est-ce finalement pas le cheminement logique et nécessaire à ma réussite morale ? En effet, comme vous le savez je tente depuis des mois d'être quelqu'un de meilleur, de mieux comprendre les autres mais surtout de mieux ME comprendre.. J'ai remarqué que la philosophie m'apportait énormément.. Je me vois me questionner sur mes propres certitudes, je me remets en cause en permanence et je tente de me détacher de mes propres idéaux afin de m'ouvrir à d'autres possibilités.. Mon esprit n'est pas toujours clair, mes pensées non plus d'ailleurs et mes réflexions ne trouvent pas toujours leur réponse.. Mais je ne suis pas là pour être juste, je n'ai pas la prétention d'avoir la vérité absolue [...] J'espère cependant que mes humeurs vous feront réfléchir, vous remettre en question ou juste passer un bon moment. Je vous laisse avec la suite et vous retrouve très vite avec un article qui n'a rien à voir !




Ce soir nous sommes le dimanche 16 octobre, 22H40 et une question me vient soudain à l'esprit : Est-ce lâche de fuir ? Pourquoi cette question ? J'avouerais être inspiré par mes proches en ce moment mais également par moi-même. En effet, il est simple de juger l'autre, de juger ses réactions, de juger son départ..  Mais qu'en est-il vraiment ? Quelqu'un qui fuit est-il réellement lâche ? Cette question est assez complexe lorsqu'on y pense.. C'est vrai au fond, il y a quelques mois j'aurai pu vous dire oui sans la moindre hésitation et pourtant.. tout a changé. 

Il est simple et légitime de juger celui qui fuit lorsqu'on est celui qui reste.. L'abandon est en effet quelque chose de difficile.. surtout lorsque l'on n'obtient aucune explication. Mais pourquoi partir serait un acte lâche ? Bien-sûr on peut se dire que partir c'est éviter la confrontation, c'est éviter la souffrance, la peine, LA CRISE.. Mais partir est tout autant compliqué. Je ne parle pas forcément du départ amoureux.. Mais du simple fait de s'éloigner, de fuir pour une période plus ou moins longue et pour diverses raisons.. Peut-être devrions-nous voir et comprendre que celui qui fuit est aussi malheureux que celui qui reste, que celui qui fuit est peut-être en détresse ? En effet, l’égoïsme nous mène trop souvent à nous focaliser sur notre petite personne sans même penser à l'autre.. Sans même penser que l'autre est en train de souffrir, sans même penser que l'autre ne tient plus le coup. Alors, oui, fuir peut paraître lâche mais fuir est parfois la seule solution pour préserver les nôtres de notre propre désarroi. Fuir n'est pas toujours synonyme d'abandon..mais peut également être signe de protection [...]



Tu peux me suivre ici :  Instagram / Pinterest

lifestyle

°° Bilan Septembre °°

19:00




Les cours - Voici maintenant un peu plus d'un mois que j'ai repris les cours et que je suis officiellement en terminale L. Ma classe est en majorité chouette (bien que trop nombreuse), j'ai rencontré de belles personnes et je suis très bien entourée pour cette dernière année. Les cours sont intéressants et les profs disponibles. La philosophie (que j'ai jusqu'à 9h/semaine) est une réelle ouverture d'esprit et me plaît énormément malgré la difficulté d'assimiler autant de choses en si peu de temps.. Je vous avouerais être épuisé moralement à la fin de la semaine après avoir autant réfléchis sur autant de choses. Car en effet, cette discipline a beau-être très enrichissante, c'est une réelle mort cérébrale ! Je ne vous cache pas non mon stress face aux examens de fin d'année mais j'apprends à croire en moi et je mets toutes les chances de mon côté pour avoir les meilleures notes et appréciations possibles !


Le blog - Ne pas abandonner le blog était l'un de mes challenges de la rentrée. En effet, l'an dernier je ne parvenais pas à être régulière ici (ni présente sur les réseaux sociaux) et cela m'énervait fortement.. Je ne sais pas encore si je vais parvenir à aussi bien m'organiser qu'en ce moment mais j'espère que ce sera le cas car le blog est également un exutoire. Quoi qu'il en soit je reste active chaque jour sur les réseaux sociaux et notamment sur Pinterest et  Instagram.


Le sport - Lors de mon article sur mes objectifs de la rentrée je vous mentionnais mon envie de reprendre le sport en dehors de cours afin de me défouler un peu et d'être en forme : c'est chose faite ! Je fais du badminton avec une amie tous les mercredis après-midi pendant deux heures dans le cadre du lycée et c'est tout ce qu'il me fallait : j'ai rencontré des gens adorables et ça me fait énormément de bien d'extérioriser tout le stress que je peux accumuler.


Orientation post-bac - Comme vous le savez cette année je dois également penser à mon orientation pour l'an prochain. Il y a un mois tout pile je vous parlais de ce que je voulais faire (dans la communication etc..).. il y a quelques semaines j'ai pu assister aux portes ouvertes de l'école où je souhaite aller et ce fut un réel déclic : c'est exactement ce que je veux faire ! J'ai découvert des gens accueillants et absolument adorables qui m'ont très bien renseignés et ça me motive énormément à aller en cours tous les jours pour décrocher le bac et faire ce que je souhaite faire !


En route vers le permis - Quant à cet aspect-là, il est encore et toujours en cours. Je conduis et essaye de réussir mes manoeuvres même si ce n'est pas toujours évident pour moi.. M'enfin bon je verrais bien : j'ai encore du temps !


Tu peux me retrouver ici :  Instagram / Pinterest

lifestyle

°° La confiance est la clé, vous êtes le problème °°

22:28

L'autre soir je réfléchissais à différentes choses et notamment à la suivante : quelle est au fond, la cause de tout conflit ? Ne serait-ce pas moi ? Après tout, nous passons notre vie à reprocher des choses aux autres sans nous remettre nous-même en question ne serait-ce qu'un instant. Alors, non, il ne s'agit pas là de nous accaparer tous les torts, car effectivement les autres ne sont pas mieux.. Il s'agit seulement de comprendre que nous avons également une part de responsabilité dans nos rapports conflictuels.



J'ai pu remarquer qu'il était simple de justifier nos actions ainsi que notre comportement en fonction d'événements.. mais ce n'est pas (toujours) la bonne solution. Je pense d'ailleurs qu'il n'y a pas mille et une solutions. Je pense à contrario qu'il n'y en a qu'une : la confiance en soi (accompagnée de l'estime de soi). En effet, si nous remontons à la source de chaque problème nous découvrirons une cause, qui elle-même sera précédée d'une autre.. Pour finalement et quasiment toujours revenir à nous, à l'estime de soi et à la façon dont son absence (ou son excès) influe sur notre comportement. En effet, le conflit entretenu avec les autres peut-être le résultat d'un conflit entretenu avec nous-même. Alors, pourquoi sommes-nous si durs avec nous-même et comment faire pour ne plus l'être ? 

Malheureusement ce n'est pas si simple que ça. En effet, nous sommes en conflit permanent avec nous-même.. Et pour cause : cette société qui y contribue chaque jour. À partir d'un certain âge la comparaison se fait (petit à petit..) et des critères de jugement s'inscrivent et restent ancrés dans nos têtes. Trop petite, trop grande, pas assez-ci, trop ça.. Bref, tout un tas de conneries alimentées par la société et dont il est difficile de se détacher. 

Autre soucis lié à la société : le regard des autres. Mais au fond, qu'est-ce que ce regard vous apporte ? Celui-ci est-il important ? Vous fait-il grandir ? Vous fait-il plaisir et surtout vous est-il nécessaire à tout prix ? Je pense qu'au point où nous en sommes il est important de se poser ce genre de questions et de méditer là-dessus afin de ne plus s'attacher à ce genre de détail. Car oui, le regard des autres n'est qu'un détail qui ne sert à rien (sauf s'il est constructif et nous savons très bien que peu de gens le sont lorsqu'ils vous jugent). Reprenons maintenant possession de notre corps sans ces deux choses.. à savoir, la société (les critères/préjugés/ l'idée de perfection) ainsi que le regard des Autres (altérité).. et voyons voir ce qu'il reste.. N'êtes-vous pas mieux d'un coup? La société ne serait-elle pas, dans cette mesure, la cause de notre malheur ? Devrions-nous nous éloigner d'elle pour se sentir mieux ? J'espère que ce post humeur et que cette réflexion vous aura plu et je vous retrouve très vite avec un nouvel article !

Tu peux me suivre : Instagram / Pinterest

beauté

°° J'ai testé pour vous - le chiffon démaquillant °°

22:24


• Il y a quelques jours j'entendais parler d'un nouveau produit/d'une nouvelle façon de se démaquiller : LE CHIFFON ! Alors, forcément dit comme cela on s'imagine la vieille serpillère et ça n'inspire pas forcément confiance.. mais n'ayez crainte ce produit est très propre ! J'ai donc eu envie de le tester et j'ai pu voir que ce produit était sorti chez Sephora et qu'il coûtait 20 euros (foutage de gueule ?). Je me suis donc un peu résigné face au prix légèrement excessif MAIS devinez sur quoi je suis tombé en faisant un tour chez Action ? LE FAMEUX chiffon démaquillant. Il m'a  coûté moins d'un euro et je me suis dit que c'était l'occasion parfaite de le tester. Pour le reste de l'article je nommerais plutôt ce produit "serviette".. chiffon étant un peu brute pour décrire un produit qui nous sert à nous démaquiller ( restons glamour tout de même).

• Quand on ouvre le packaging on y découvre donc une sorte de grande serviette tout en pilou pilou. La matière est donc très agréable et n'a pas l'air à première vu d'agresser la peau. Ce genre de produit se lave à la machine et il donc réutilisable : ce qui est vraiment génial et non-négociable face à l'empreinte environnemental que produit la réalisation de cotons démaquillant. C'est également un bon point économiquement parlant (sauf si vous achetez ce produit à vingt/trente euros) car cela vous évitera de racheter des cotons toutes les semaines.

• Le mode d'emploi est simple :  mouillez votre serviette démaquillante et utilisez-la tel un coton démaquillant. Vous n'avez plus qu'à la passer à la machine une fois qu'elle est sale et c'est reparti ! J'ai testé ce produit lorsque j'étais maquillé pour les cours mais également pour des maquillages plus chargés et j'ai été agréablement surprise ! Je ne pensais pas qu'une serviette avec de l'eau pourrait aussi bien démaquiller ma peau. J'ai bien-sûr passé du démaquillant avec un coton après pour voir ce qu'il restait et il n'y avait quasiment pas de sidu de maquillage. Même si le démaquillage au coton est légèrement plus doux, celui avec la serviette démaquillante reste agréable et plutôt doux. J'aime beaucoup et je trouve pratique les petits "trous" dans lesquels on peut glisser les doigts pour tenir la serviette lorsque l'on se démaquille. C'est donc un résultat positif et un produit que je vous recommanderais de tester si vous ne le trouvez pas trop cher. Si vous possédez un Action pas trop loin de chez vous n'hésitez-pas à aller voir s'il y en a car c'est une bonne alternative aux grandes enseignes et aux prix abusés. Je continuerais donc de l'utiliser et je pense même que ce sera mon indispensable de soirée au lieu de prendre du coton + du démaquillantEt vous ? Qu'en pensez-vous ? L'avez-vous déjà testé ou avez-vous envie ?


Tu peux me suivre :  Pinterest  / Instagram

lifestyle

°° Les jolies choses °°

11:43

Hello vous ! 

J'espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne semaine. Quant à moi tout va bien même si je suis complètement épuisée en ce moment. Je vous retrouve aujourd'hui avec un article que je n'ai jamais fait mais que j'aime beaucoup lire puisqu'il s'agit de vous montrer les choses que j'ai aimées ces derniers jours. Entre colis, nouveaux achats, musiques ou encore beauté : voici ce qu'il s'est passé depuis la semaine dernière ! J'espère que cet article vous plaira et je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article ainsi que tous les jours sur les réseaux sociaux (liens en fin d'article comme d'habitude).


Ma veste en jean vintage - Cette photo provient du dernier look qui a été posté sur le blog. Je portais ma veste en jean dénichée en fripes pour rien du tout et que j'adore ! Je cherchais depuis de nombreuses années une veste vintage loose et foncée et lorsque j'ai vu celle-ci ce fut le coup de coeur. J'aime beaucoup la couleur, la coupe loose ainsi que le revers rayé sur les manches. Comme vous pouvez le voir j'y ai même ajouté des pin's de groupes.



 

Ma nouvelle jupe - Voici mon dernier achat coup de coeur : ma jupe plissée ! J'en cherchais une depuis des années et c'est seulement le week-end dernier que je l'ai trouvée. Elle est canon et s'associe à tout, à n'importe quelle saison et de jour comme de nuit. Je pense d'ailleurs vous faire un article sur comment je la porte de jour et comment je la porte en soirée. Qu'en pensez-vous ?
  



Le Magazine n°1507 de Voici - Comme vous le savez peut-être, je ne suis pas le genre de personne qui achète de soi-même des magazines people et je préfère largement m'informer sur les réseaux sociaux.. Il n'empêche que j'aime bien, de temps en temps, lire les derniers potins sortis. Quand on m'a proposé de m'envoyer le magazine Voici j'ai donc tout de suite accepté ! Je l'ai lu très rapidement et j'ai surtout apprécié le dossier déco sur la tendance Arizona ainsi que les différents dossiers mode.




Le colis Laboratoires Vitarmonyl - Cette semaine j'ai encore eu le plaisir de recevoir un colis surprises contenant des capsules fortifiantes cheveux & ongles ainsi qu'une brosse en véritable poils de sanglier. Je commence tout juste la cure mais je vous en reparlerais ici et sur les réseaux sociaux pour vous dire ce que j'en ai pensé lorsque je l'aurai terminé. Quant à la brosse je suis ravie car j'en voulais une depuis longtemps. Elle ne détrône pas ma tangle teezer mais je l'apprécie beaucoup pour le moment. Comme pour le reste je vous en reparlerais d'ici quelques temps !




Crème pour les mains - J'aime beaucoup les crèmes pour les mains et je suis le genre de personne qui en met assez souvent. Le week-end dernier j'ai trouvé celle-ci chez Action pour vraiment rien du tout et je l'adore ! Elle sent très bon et l'odeur reste sur les mains pendant un certain temps. Bref : le bonheur. Comme quoi pas besoin de mettre trente euros dans une crème pour les mains.



Musiques :  X Ambassadors - Unsteady /Soad - Toxicity / Twenty One Pilots - Holding into you / S-crew - On va le faire / Korn - Rotting in vain / Sum41 - In too deep / Jahneration - No want.


Tu peux me suivre :  Pinterest / Instagram